• Image tirée de l'independant.fr

    Les enfants raffolent des ballons de baudruche. On peut donc exposer les ballons sur un fil en prenant soin d'y inscrire la prénom de l'élève au marqueur. Il pourrait alors repartir avec à la sortie.

    Ce serait sympa de glisser dans le ballon une surprise : un petit mot, un bonbon ou un Tranquillou....

    ....


  • L'an dernier , nous avions fait rouler des billes dans la peinture sur la surface papier.

    Cette année, je pense prendre exemple sur ce sudoku africain de chez Nanoug.

    Ce serait ainsi l'occasion de le présenter aux élèves pour qu'il puisse choisir leur modèle. La réalisation couvrira le cahier de vie individuel.

    J'opterai pour

    Modèle 1 : fond blanc, peinture marron et papier bulle.

    Modèle 2 : fond papier kraft, peinture blanche et papier bulle.

    Modèle 3 : fond papier kraft, bouchons lièges, peinture blanche et cotons tiges avec peinture noire.

    Modèle 4 : papier kraft, couvercle (pour empreintes rondes) et peinture blanche.

    Modèle 5 : fond blanc, empreintes rondes pleines, peinture marron.

     

    yesArticles en lien

     

    Le pack de rentrée avec la page de garde et la couverture du cahier de vie.

     

     


  • Idée puisée chez L'Art de rien. Je trouve le rendu très sympa. Toutes les explications sur leur blog.

    DSCF9104

    source : blog Art de rien

    Je pensais mettre ce travail en parallèle avec la découverte de cet artiste Martina Nehrling


  •  Mise à jour le 9 juillet 2011

    Alors j'ai tenté toute cette année, ces bacs superposés. Malheureusement, ils n'ont pas tenu, se cassant sur le fond. La masse était certainement trop importante. Je les recycle donc en bac de rangement pour les jeux de la classe.

    Je pars à la recherche d'une autre truc qui ferait office de bac de transvasement. Ceux du commerce sont vraiment bien mais leur prix est inaccessible.

    Alors, je vous présente quelques idées:

    - une table basse achetée d'occasion entre 5 et 10 euros, sur laquelle on ôte le plateau de verre et qui devient donc une table de transvasement à bonne hauteur pour les enfants.

    Table basse de salon vitrée

     

    - ou une table bois d'occasion au milieu de laquelle on découpe l'emplacement d'un bac

    comme le montre en photo Nounou Pascale

    Autre article sur le sujet :

    http://petitesectionmaternelle.eklablog.com/evolution-possible-du-coin-transvasement-a1453392

    Dessous de lit Clear Box
    Mise à jour le 9 septembre Alors, j'ai bien installé ces bacs en classe à la rentrée et cela fait un coin transvasement à hauteur des enfants et économique. Il a fallu 3 bacs pour avoir la hauteur suffisante, et je dispose de 6 places. Pour l'instant, je commence à remplir de bouchons plastiques le premier bac, puis je m'occuperai des autres avec du sable et des graines. (pour info, je les ai acheté à G-fi pour 26 euros le bac).

    Message précédent

    Dans ma classe, je dispose d'une table ronde avec un bac encastré au centre. L'inconvénient : les élèves sont gênés par le rebord de la table pour attraper et manipuler.
    L'avantage : ils ont ce fameux rebord pour poser les outils de transvasement.
    Mon amie et collègue Isabelle m'a parlé d'une idée en maternelle : acheter une tour de rangement avec tiroirs en plastique dans lesquels on peut ranger sable, bouchons plastiques, graines. L'effet esthétique en classe doit être sympa!!!!
    Alors, en cherchant cette fameuse tour sur le net, j'ai pensé à ces bacs en plastique rectangulaires à glisser sous le lit.
    Si on en achetait 3 ou 4, on les remplit chacun de manière différente, puis on les superpose.
    Cela pourrait faire un coin transvasement, les enfants se tiennent autour debout (de toute façon ils s'assoient rarement dans ce coin) et l'enseignante ouvre le bac du dessus.
    A tester en classe à la rentrée!!!!!Je vous dirai.....


  • Education musicale

    J'ai repris la pratique de Dvorah avec un affichage en classe des photocopies des albums. Puis en langage collectif, nous émettons des hypothèses pour les rapprocher autour d'un thème (donné par la Maîtresse pour ce début d'année).

    Nous avons donc un réseau d'albums :

    - sur le thème de la rentrée

    -sur le thème des doudous

    - sur le thème des animaux de la ferme

    - sur le thème des grands méchants.

    Cela ne se voit pas sur la photo mais ils sont écrits sur les affichages.

    Dans le couloir, j'expose simplement les photocopies des albums. Comme le fait Dvorah, dès que nous n'aurons plus de place, je prendrai les images des couvertures en miniatures (avec un pas bien copié-collé sur Amazon) pour l'archiver dans un cahier de nos lectures.

    Avant chaque sortie, un rituel de lecture-plaisir est instauré. Un enfant est responsable du choix de l'histoire lue. Je range ces albums au coin regroupement au-dessus du tableau. J'en ai  5 ou 6 maximum. Je les change toutes les semaines ou tous les 15 jours.

    Cela permet aux élèves de bien s'approprier ces histoires, leur titre tout en leur donnant la possibilité d'écouter plusieurs fois la même histoire. (avant, je les posais simplement sur la table, les uns sur les autres, mais cela ne les mettait pas en valeur).

    Education musicale





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique