• Chaque matin, en classe, nous avons à coeur de faire la date. Nous avons donc appris à chanter les jours de la semaine sous l'air de "A vous dirais-je maman...."
    Lundi, mardi, mercredi
    Jeudi, vendredi, samedi
    Et après c'est le dimanche
    Et après ça recommence
    Lundi, mardi, mercredi
    Jeudi, vendredi, samedi
    Puis nous nommons le jour.
    Et après me direz-vous????Et bien, je sèchais sur place car ce moment-là est parfois un grand moment de solitude, surtout avec les petits!!!!!
    Mais ça, c'était avant de voir ce travail
    Contacts
    http://www.ac-reims.fr/ia52/espace_pedago/file/maternelle/Rituels_et_apprentissages_en_maternelle.pdf
    Donc, cette année, je vais me lancer. Etant donné le projet autour des contes, chaque mois nous aurons un personnage de conte (les 7 biquets, le petit chaperon rouge.....) qui sera tiré de l'album étudié.
    Ainsi, lors de l'étude du petit chaperon rouge, nous pouvons imaginer la silhouette de ce personnage
    - le lundi, on y colle son habit rouge
    - le mardi, ses chaussures
    - le mercredi, son panier
    - le jeudi, son pot de beurre......
    Nous travaillons donc la succession des jours de la semaine, le temps qui passe et aussi la caractérisation et l'appropriation d'un personnage de conte.
    Un exemple autour des personnage de contes

     


  • Photo extraite du site Maternailes (lien ci-dessous)

    Au cours de la matinée de classe, des ateliers sont proposés aux élèves. Pour ma part, je prévois sur la semaine
    - deux ou trois ateliers autonomes
    - un atelier accompagné par l'aide maternelle
    - un atelier dirigé avec la Maîtresse.
    Les enfants prennent leur étiquette prénom et viennent la déposer sur la boîte d'inscription posée sur la table de l'atelier choisi.
    Je tenais à ce que chacun prenne du recul par rapport aux ateliers en les mettant en situtation de faire un choix. La constitution de groupes d'élèves fixes qui tournent sur la semaine me plaisait moins.

    Le site Maternailes détaille formidablement bien ce système d'inscriptions
    http://maternailes.net/organisation/organipratiq/orgapratiq.htm

    Et voilà un document qui met en avant les intérêts d'un tel choix pédagogique.
    http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/EspaceMaternelles/SPIP/IMG/pdf/Activites_en_ateliers_a_l_ecole_maternelle_.pdf

    Ainsi que ce site qui précise les différents types d'ateliers possibles.
    http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-marcellin/guppy/articles.php?lng=fr&pg=303


  • P1000298

    Cette pédagogie m'attire mais le matériel est hors de prix. Je suis donc toujours agréablement surprise de voir la débrouillardise de certaines mamans!!!!
    Vive la récup.!

    http://4coeurs.canalblog.com/archives/montessori/index.html

  •  



    Merci à Charivari pour son message qui m'a donné l'envie de me pencher encore plus sur le système des ceintures de couleur.
    Alors, voilà mon projet il s'agit d'un prototype non testé en classe. Donc vigilance!!!!

    A quel moment dans la journée de classe
    Au retour de la récréation de 11h30 à 11h45, pendant que je prends un petit groupe en remédiation, le reste de la classe évolue autour des coins jeux.
    Avant la sieste, de 13h30 à 13h50
    Et pourquoi pas au réveil.

    Sous quelle forme?
    Dans ma classe, les jeux sont en accès libre rangés dans des étagères ouvertes. Il serait donc judicieux de ne laisser à disposition que les jeux visés pour la période en cours.
    Au-dessus de ce rangement placer un grand affichage qui récapitule les jeux concernés par les ceintures.
    Chaque élève dispose d'un collier ou étiquette plastique représentant l'escalier avec les marches à gravir.
    En autonomie, il fait son choix sur un jeu et au terme du jeu, il le montre à un adulte pour validation.
    En début d'année, mon atsem et moi-même seront présentes pour les accompagner.

    L'épreuve de validation
    Elle permet de colorier une gommette à chaque réussite. Pour valider une marche, toutes les gommettes du palier doivent être validées.
    Afin d'encourager les élèves, un principe de différenciation pourrait s'envisager. Les élèves plus en difficulté devraient valider 2 ateliers par domaine sur chaque palier, et les élèves plus à l'aise en valideraient 3 ou 4 par domaine.
    La validation se ferait une fois par semaine par exemple afin de permettre à l'élève de s'exercer les jours qui précédent ou à la demande de chacun lorsqu'il se sent prêt à passer l'épreuve de validation.

    L'intérêt
    Participer à travailler certaines compétences sous une forme qui privilégie d'avantage l'autonomie.
    Permettre à l'élève de se dépasser en se représentant ce qu'on attend de lui.
    L'amener à s'intérésser à des apprentissages variés.


    Le souci
    Je n'ai pas réussi à faire des marches de couleur comme au judo.
    En fait je tenais à aborder au moins 3 domaines d'activités et que cela soit représentatif. Un code couleur pour chaque domaine me semblait mieux.
    Je pense même ajouter des compétences dans le domaine de l'informatique
    (en période 2)

    le collier des marches

    les jeux des ceintures

    Progression possible.pdf »



    J'attends vos commentaires

     PS : les photos sont tirées de google images, merci à leurs propriétaires....

    http://images.google.fr/

    Des idées d'ateliers autonomes sur le site Prepmaterestelle

    http://storage.canalblog.com/00/79/485767/28457725.pdf

     



  • Alors, toujours en quête du fonctionnement qui me fera appliquer ces ceintures pour la rentrée, je vous fais partager certains sites dont le contenu me turlupine......Et oui, le processus d'appropriation est en route, à quand l'échéance??????
    http://perrault.ronchin.free.fr/html/apprentissage/ceintures1.swf


    http://ecole.saint.didier.free.fr/cycle1_evaluations.htm
    J'adore ce principe de paliers à gravir après avoir obtenu les compétences dans différents domaines.
    J'ai pensé à l'adapter , pour commencer,  avec les jeux présents dans la classe.
    J'ai pris ces jeux en photo dans l'idée de les catégoriser selon les domaines d'activités visés. Chaque photo aurait un fond de couleur correpondant à son domaine.
    Ex : math, vert, abaques, modèles algorithme
           espace, rouge, puzzle, construction
           motricité fine, jaune, découpage, perles, pâte à modeler.
    Tout cela serait archivé dans un classeur, chaque élève aurait son escalier. A chaque réussite de l'enfant sur un des jeux, on colorie ensemble le rond de sa marche.
    L'avantage : amener l'élève à diversifier ses compétences sans se centrer sur un seul jeu, et exploiter mieux ce matériel péda qui dort souvent sur les étagères!!!!
    http://freinet.org/icem/bulletin/maternelle/maternelle15.pdf (je l'ai déjà indiqué dans un autre article)




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique