• Une pré-rentrée pour les enfants accompagnés par un de leurs parents

    rentree2006.jpg

     

    La dernière semaine d'école, en juillet, j'avais ouvert ma classe aux nouveaux élèves. Ils se succédaient donc par petits groupes de 6, avec un parent, et pouvaient observer et participer s'ils le souhaitaient aux activités proposées pendant ce temps de classe. Pour chaque nouvel élève sa carte présence était imprimée et il pouvait la décorer librement avec des gommettes. A la fin de la visite, je leur laissais leur carte prénom en leur proposant de l'accrocher dans leur chambre pour commencer à s'habituer à le reconnaître.

    Cela a été l'occasion de me présenter, mais aussi de leur faire découvrir les lieux. J'avais remis aux parents un livret d'accueil (glané sur le net et adapté) (version modifiable)

     la liste des fournitures, ainsi que l'autorisation photos qu'ils m'ont signée de suite. J'ai pu commencer aussi à recupérer les photos d'identité.

    Cet échange s'est vraiment bien déroulé, mes élèves fiers de leur montrer leur classe, et les nouveaux élèves craintifs mais tout de même intrigués. La présence des parents a permis une première adaptation en douceur.

    Ce jeudi et vendredi, je les accueille une deuxième fois, dans la matinée sur un petit créneau.

    Un premier temps leur permettra une redécouverte de l'espace, des coins jeux, pendant que nous échangerons avec les parents. Le dossier des documents de rentrée leur sera remis et expliqué à ce moment-là.

    Une activité leur sera proposée (merci Isa pour cette activité) : les parents dessineront leur famille pendant que l'enfant décorera le support sur lequel sera collé le dessin avec des gommettes tout autour du cadre.

    L'ensemble sera affiché dans le couloir au-dessus du porte-manteau de l'enfant.

    La visite se terminera par un petit regroupement avec une comptine et la lecture d'un album sur le thème de l'école. 

    L'avantage de ces rencontres est la prise en compte que l'école est un univers étranger à l'enfant et qu'une entrée progressive est moins traumatisante, tant pour les enfants que pour les parents. Mais cela favorise aussi une première prise de contact avec eux. Grâce aux photos d'identité, j'ai pu commencer à mettre un prénom sur chaque visage.

    L'inconvénient est sans nul doute l'investissement personnel que cela recquiert. Mais si cela peut calmer les pleurs et les angoisses de la rentrée, c'est là tout l'intérêt.

     


    Tags Tags : , , , ,