•  

    Voici un document qui liste des jeux informatiques à télécharger gratuitement.

    Les liens ne sont pas forcément accessibles en cliquant directement dessus,

    il suffit alors de passer par google pour y accéder autrement.

    Je n'en connais pas l'auteur mais merci pour ce travail qui les hiérarchise par niveaux et compétences.

    L'académie d'Orléans prpose également une grille de compétences à partir de certains logiciels freeware.


  •  Avec matériel

    C'est un matériel commercialisé chez Nathan. Une fois le jeu familier, les élèves peuvent le faire en autonomie car les fiches que l'on glisse sont auto-correctives.

    Pour introduire ce jeu en classe, j'ai procédé ainsi :

    1. les supports vides étaient en libre accès dans la classe. Les enfants s'exerçaient alors à déplacer les pions de couleur dans les fentes.

    2. Des jeux avec planches de lotos pour apprendre à associer des images identiques.

    le blog d'Alexandre en propose des modèles prêts à imprimer et Le blog Au fil des jours l'illustre avec des bandes velcro.

     

    3. En petit groupe, avec présence de l'enseignante, les enfants apprennent à se servir du support et des fiches auto-correctives.

    Sans matériel

    Sur le site Maternailes, une collègue a inventé un moyen de s'inspirer de ce jeu mais sans avoir le matériel Nathan sous la main : avec des pinces à linges.

    astuce1

     Ces fiches s'achètent sur Nathan mais il est aussi possible de se les fabriquer soi-même.

    Grâce au Groupe Google, voici une fiche vierge prête à être personnalisée.

     fiche vierge à imprimer version publisher 98


  • Education musicale

     Photo d'un des cahiers-graphisme.

    Education musicale

    Notre répertoire graphique collectif constitué des signes repérés sur les dessins libres.

    Article du 8 janvier

    Le cahier de graphisme

    Hier, en fin d'après-midi, j'ai inauguré le cahier de graphisme.

    Des petits cahiers dormaient dans un des placards de l'école, je les ai récupérés, ainsi que des feuilles brouillons découpées au même format.

    Par petit groupe, de manière spontanée, les élèves se sont installées à cet atelier graphisme. La consigne était de réaliser un dessin libre au crayon à papier sur la feuille-brouillon.

    Puis, chacun me montrait son dessin et j'isolais un signe sur leur dessin qu'il devait reproduire sur une bande de papier.

    Sur la double-page de leur cahier, nous avons collé d'une part leur dessin libre et à côté la bande d'entraînement.

    Il a été possible d'isoler des lignes verticales, des lignes horizontales, des ronds avec un point au milieu, des coquilles d'escargot, des zigzags, des signes semblables à H, et d'autres à T.

    Ils ont démontré beaucoup d'entrain et certains ont même souhaité s'entraîner à reproduire le signe d'un copain.

    Cette activité visait à :

    - Partir de leur représentation pour les amener vers un geste plus précis des signes graphiques pour ensuite pouvoir constituer un répértoire graphique commun.

    - En petits groupes, il est plus aisé de les amener à tenir plus correctement leur crayon.

    En cherchant sur le net des expériences sur cette pratique, j'ai trouvé ces documents qui m'ont aidée dans ma réflexion.

    De l'activité graphique à l'écriture

    Le compte-rendu d'une animation

    Un mémoire sur la verbalisation en graphisme

    Tout d'abord dans la démarche :

    - partir d'un dessin libre mais pas seulement. Cela peut aussi être la reproduction d'un vase ancien, un morceau de tapisserie, un tissu, une photo......tout support riche en graphismes en somme.

    - l'élève avec l'enseignant isole un signe. Et c'est à ce moment-là que se joue l'importance du langage. Il est en fait nécessaire de verbaliser ce geste, en le décomposant.

    - ensuite l'élève s'entraine en variant les outils, les supports....à reproduire ce signe

    - et si l'élève est prêt, ce signe peut être réinvesti en variant certains paramètres (taille...), en le combinant avec d'autres signes....

    J'avoue que ma démarche était beaucoup trop simple et ces recherches m'amènent à la rendre plus structurée.

    Le carnet de dessins libres

    Par ailleurs, en classe, les élèves ont accès librement à un coin dessin. Pour l'instant, ils disposent de feuilles libres mais dès la fin du mois, ils auront un carnet de dessins libres individuels.

    Cela permet de moins gaspiller car il est réalisé avec des feuilles de récup. mais aussi d'inciter les élèves à compléter un dessin et à exploiter l'espace feuille.

    Et puis cela évite aussi que ces jolis dessins se retrouvent tout froissés au fond du cartable.


  • Ce document de l'Académie de Mayotte met en évidence une approche vraiment intéressante du graphisme : partir d'objets ou des photos d'objets de notre environnement.

    Les éditions Nathan suivent ce principe avec cet ouvrage de la PS à la GS :

    Ouvrages recommandés par des collègues

    Par Caroline ; De la trace à l'écriture de D. Agouridas

    Par Sonia : Ateliers graphiques chez Retz


  •  

    Sur le thème de la galette et des Rois, voici quelques jeux proposés par les collègues :

    Le jeu de la couronne sur le site  Les jeux d'Eugénie

    jeu

    Le jeu de la galette sur le blog de La classe d'Angélique

    010

     

    Le jeu de la fève sur le site Maternellecolor

    On peut l'adapter pour les petits en remplaçant les constellations par des couleurs.

    D'autres pistes sur les jeux mathématiques en maternelle :

    - i-profs

    - Le café pédagogique